"Éthique et informatique", c'est selon nous un ensemble de pratiques visant à :

  • favoriser les logiciels libres ;
  • favoriser les formats et standards ouverts ;
  • favoriser l'échange des connaissances et le partage des savoirs ;
  • favoriser l'indépendance et la liberté de choix de l'utilisateur ;
  • favoriser le matériel dont les plans de fabrication sont ouverts ;
  • favoriser les outils offrant les meilleures garanties en termes de sécurité et de respect de la vie privée.

 

Voici quelques exemples de pratiques courantes allant à l'encontre de ces valeurs :

  • La brevetabilité des logiciels ;
  • La vente liée ;
  • Le contrôle des droits de copie par des procédés techniques ;
  • L'utilisation de logiciels contrefaits, particulièrement à des fins commerciales.